top of page

Pourquoi le rire est-il un atout pour le bien-être ? Les bienfaits scientifiquement prouvés

"On ne dit pas que le rire guérit, mais il aide à remettre en place les processus d’autoguérison & booste les hormones", explique Fabrice Loizeau, directeur de l’Institut Français du Yoga du rire.



Le rire est excellent pour la santé


Chaque année depuis 1998, le premier dimanche de mai célèbre la journée internationale du rire. Et

cette année cette journée tombait le même jour que la fête du travail, coïncidence ? Il n’y a pas de

hasard, après une période d’incertitudes et une actualité pas toujours réconfortante, il ne faut pas

exclure que le rire est un atout qui trouve ou devrait trouver sa place chaque jour, à la maison comme

au bureau. Vu les bienfaits qu’il procure il ne faut absolument pas s’en priver, on pourrait même être

tenté de dire qu’il est vital !


Alors pourquoi rire nous fait tant de bien ? Des études en neurosciences prouvent l’impact positif

du rire sur l’hypertension, le diabète ou encore le stress. La Fédération Française de Cardiologie

recense que le rire stabilise le rythme cardiaque et diminue la pression artérielle, il renforce notre

système immunitaire et réduit la production de cortisol, l’hormone principale du stress. Aussi

il a un effet bénéfique sur notre sommeil, notre digestion et facilite les rapports humains et

diminue l’agressivité.


Pour la petite histoire, la célébration de cette journée est née à Bombay grâce au docteur Madan

Kataria. Il constate que « les patients qui guérissent le mieux sont ceux qui sont les plus joyeux ». En

1995, il enseigne un yoga spécifique basé sur le rire « sans raison » qui permet le massage interne et la libération d’endorphines. Le rêve du Dr Kataria est d’arriver à la paix mondiale grâce au rire.

Alors, êtes-vous prêt à rire chaque jour ? Les médecins recommandent de rire 10 à 15 minutes

par jour !


Un mécanisme de résistance naturel

C’est seulement à partir du 20e siècle que les scientifiques s’intéressent à la question

du rire thérapeutique. C’est un journaliste américain, Norman Cousins (1915-1990)

qui a le premier rendu compte des vertus du rire sur la santé. Il souffrait de traumatismes

très sévères. Il était atteint d’une spondylarthrite ankylosante particulièrement

grave, une maladie rhumatismale qui atteint surtout la colonne vertébrale et le bas du

dos. Lui-même a décidé d’entreprendre une thérapie par le rire. Au bout de trois

semaines, il ne souffrait plus. Les endorphines (antidouleurs naturels) suscitées par

le rire lui ont permis de se sentir mieux.


Le neurologue Henri Rubinstein, spécialiste du rire et de l’exploration fonctionnelle du

système nerveux explique que le rire est une onde musculaire qui part des muscles

zygomatiques (joues), qui descend ensuite dans les bras, dans les cuisses. C’est la raison

pour laquelle on a souvent l’impression que l’on va parfois « pisser de rire » tellement la

respiration est stationnaire.


Effets positifs sur le mental et le corps


« Le rire est un exercice musculaire très complet qui sollicite la plupart de nos muscles, allant de

ceux du visage à ceux des jambes, en passant par le diaphragme (impliqué dans la respiration) et les

muscles abdominaux », explique le professeur de neurosciences Jean-Christophe Cassel.


1. LE RIRE NOUS MUSCLE


10 à 15 minutes de rire par jour permettraient de...


Envie de lire la suite ? Téléchargez notre e-book ici :

Infographie : le rire est une forme de langage à lui seul



Comentarios


bottom of page